Verre à moitié…

05/11/2019 - Pôle Commercial

Verre à moitié…

Forwardinfo
#143  05/11/2019

Verre à moitié…

Alors que s’approche la fin de l’année, avant de se tourner vers l’avenir nous prenons comme chaque année quelques minutes pour faire le point sur les deniers mois et jeter un œil dans le rétroviseur de l’année 2019.

Première constatation, l’année restera probablement comme une année charnière pour la finance, celle où les taux négatifs se sont définitivement et fermement installés dans le paysage, celle où l’ISR a pris son envol. Le traditionnel couple rendement/risque s’est vu adjoindre une nouvelle dimension, avec la recherche de sens et le développement durable sous toutes ses facettes, E,S et G.

Si le cadre réglementaire est encore en gestation tant au niveau français qu’européen, nous constatons dans les échanges avec nos clients une réelle appétence pour ces sujets qui pourrait se poursuivre en 2020 tant la dynamique semble installée.

Parallèlement 2019 a consacré l’engouement des placements non cotés, que ce soit dans l’immobilier, la dette ou les actions. L’environnement financier marqué par une faible volatilité et des rendements négatifs et l’ISR notamment à travers l’  « impact investing », ont largement poussé les investisseurs sur ces classes d’actif. Avec en conséquence de nouveaux besoins en termes d’analyse et de « due diligence » et des flux très importants à absorber pour les gérants, et en corollaire la crainte de création de « bulles ».

Deuxième constatation, en regardant rétrospectivement nos scénarios pour 2019, nous avons été étonnés de constater que nous avions vu juste sur de nombreux points macro-économiques mais que nous nous sommes souvent trompés sur les marchés financiers, que ce soit en termes d’ampleur ou même de sens. Pourquoi ? Il semble que certaines relations traditionnelles entre l’économie et la finance, ou dans la finance elle-même entre classes d’actifs n’aient pas fonctionné comme d’habitude.

Les décisions des banques centrales nous ont également pris par surprise, tant par leur ampleur que par leur timing.

Enfin dernier point, que ce soit sur les taux ou les actions, l’année 2019 restera une année de records ou les limites ont souvent été testées (sur les taux européens, sur les actions US …), ce qui renforce l’impression de terra incognita.

Donc, en définitive deux manières de voir les choses. Si vous êtes une personne plutôt « verre à moitié vide », c’est plutôt les sentiments d’inconnu et d’incertitude qui risquent de l’emporter, avec en conséquence la recherche de points d’appui connu ou familier pouvant rapprocher la situation actuelle du passé récent ou plus lointain. Si vous êtes plutôt optimiste il y a de fortes chances que ce soit l’exaltation du nouveau monde et d’une nouvelle finance qui l’emporte. Sachant que la plupart d’entre nous oscillent probablement entre ces deux extrêmes.

En tout état de cause chez Forward, quel que soit votre vision nous nous tenons prêts à vous accompagner et à préparer l’année 2020 qui s’annonce.


Ressources Humaines

Nous vous annonçons le départ d’Arnaud Blain qui a occupé le poste de consultant chez Forward Finance.

Nous le remercions pour ces deux belles années passées à nos côtés et lui souhaitons le meilleur pour la suite.


William Delavoie rejoint l’équipe des consultants pour une durée de 6 mois en tant que stagiaire consultant. Il étudie à l’Ecole Supérieur des Sciences Commerciales d’Angers (ESSCA) en Master Banking and Financial Engineering.

Il a également travaillé chez Procapital (Banque Arkea) au service back office – bourse étrangère.

Nous lui souhaitons la bienvenue au sein de l’entreprise.


Lettre précédente : Terra Incognita