Forward info Décembre 2018

Forward info Décembre 2018

Forwardinfo
#132   03/12/2018

Pour quelles raisons la transition vers une finance plus juste et plus responsable est-elle si lente ?

En rentrant des « Climate Finance Day 2018 » qui se sont tenus à Paris cette année, et au vu de la teneur, de l’urgence et de la passion des différentes interventions, je me suis demandé pour quelles raisons la transition vers une finance plus juste et plus responsable est si lente. A mon sens, du point de vue des investisseurs, celui que nous connaissons le mieux, nous pouvons isoler 4 points.

Premièrement, personne n’y comprend rien. Force est de constater qu’entre la multiplication des acronymes, des approches, des méthodes, des thématiques, l’investisseur se trouve face à une problématique multiforme face à laquelle il est parfois difficile de trouver un point d’accroche pour commencer. L’article 173 de la LTE avait le mérite de pousser les investisseurs à se poser des questions, mais en n’offrant ni réponses ni méthodologie il a vite montré ses limites.

Deuxièmement, mieux vaut ne pas commencer car on ne sait pas où ça va s’arrêter. Faire un bilan carbone c’est bien, mais une fois l’information en main, difficile de plaider l’inaction et de se contenter de regarder les indicateurs a posteriori. De la même façon consacré une partie de son portefeuille à une « finance responsable » sans s’occuper du reste a-t-il un sens ? Ce sentiment d’ouvrir la boîte de Pandore est beaucoup plus présent qu’on pourrait le penser.

Troisièmement, les outils ne sont pas à la hauteur des enjeux. C’est probablement l’un des arguments les plus recevables. Certes, d’énormes efforts ont été faits sur le cadre théorique, sur la qualité et la quantité des données, mais force est de constater qu’au niveau des méthodes et des process on est loin d’une uniformisation et d’un cadre stable. Les petits et moyens investisseurs sont aussi concernés par l’ESG mais ont besoin de références et d’outils pratiques, applicables et abordables.

Enfin, dernier point, l’ESG coûte cher, en moyens et en performance. Le premier point semble recevable, notamment en termes d’équipement, d’achat de données ou d’expertise, le second est beaucoup plus flou. Les exemples de Volkswagen ou plus récemment le scandale en développement sur les implants médicaux montrent que les critères ESG peuvent avoir une matérialité, de même que les politiques d’exclusion. En tout état de cause, il est certain que la notion de performance sur des portefeuilles ESG ne peut s’apprécier avec les mêmes critères de temps et les mêmes horizons court terme que les gestions traditionnelles.

Au vu de ces quatre points faut-il pour autant baisser les bras ? Selon nous, non. Ce qu’il faut c’est donner un sens à la politique ESG, se lancer dans un réel projet global et de fonds, se faire accompagner et se placer dans un horizon moyen terme dans une réelle logique de progrès. Et la performance ? Elle est nécessaire et n’est pas forcément antinomique, surtout dans le contexte actuel ou les investisseurs cherchent à se désengager de la contrainte du court terme qui entraîne volatilité et incertitude et ou les actifs de diversification dans l’économie réelle ont le vent en poupe.

Nous proposons une offre clé en main vous permettant d’aborder la politique ESG non par le petit bout de la lorgnette mais de façon globale, ordonnée et pratique. N’hésitez pas à nous contacter sur le sujet.

Kim NGUYEN
Directeur Général


TEMOIGNAGE

“Forward Finance accompagne la Carpa de Paris dans ses réflexions sur les placements financiers et donne systématiquement un avis sur les nouveaux investissements. Il ne s’agit pas d’un Conseil interrogé ponctuellement mais d’un partenaire, acteur important de notre procédure.

Dépositaire de fonds de tiers qu’elle doit représenter, la Carpa doit pouvoir s’appuyer sur une analyse solide et des outils performants.

Notre référent principal Kim Nguyen et les collaborateurs de Forward qui nous ont accompagnés ont toujours compris nos contraintes et nous ont aidés à franchir des étapes importantes.”



Save the Date : Jeudi 17 Janvier 2019
Hôtel intercontinental Marceau
Accueil champagne 18h00
Conférence : Finance et Climat : Quelle météo pour 2019 ? 18h30 / 19h30
Cocktail dînatoire 19h30 / 20h30

Conférence ouverte uniquement aux investisseurs institutionnels 

 


Nous saluons Gregori Masse qui termine ses fonctions très bientôt. Gregori a contribué au progrès du pôle Recherche de Forward. Nous sommes ravis de lui avoir permis de s’épanouir auprès de nous et lui souhaitons le meilleur dans ses nouvelles fonctions.

 

 

 

 


Lettre précédente :  Y-a-t-il un pilote dans l’avion ?